Conception de l’habitat et vulnérabilités. 18/12/2017

Séminaire doctoral

Lundi 18 décembre 2017 |9h | salle 9 – BER (ensapBx)

A la croisée de la santé et du vieillissement, la maladie d’Alzheimer a longtemps représenté une forme de démence sénile dont la prise en charge était réalisée en hospice ou en hôpital psychiatrique. Le changement de regard porté sur la maladie a permis de faire évoluer les modalités de prises en charge des personnes malades et a ainsi entraîné le développement et la diversification de l’offre en termes de lieux de vie qui pouvait être proposée à cette population.

Ce séminaire se propose donc d’interroger les modalités de conception, de gestion et d’organisation des lieux de vie destinés à une population vulnérable et spécifique. Du cadre théorique à la présentation de cas concrets, il s’agit donc de questionner les spécificités de l’offre au croisement entre sociologie, architecture et santé.

Intervenants :

Emmanuel LANGLOIS – Maître de Conférences en Sociologie – Chercheur au Centre Émile Durkheim
Manon LABARCHEDE – Architecte D.E – Sociologue – Doctorante au laboratoire PAVE
Kevin CHARRAS – Docteur en Psychologie Environnementale – Responsable du Pôle Interventions Psychosociales, Fondation Médéric Alzheimer
Francis LACOSTE – Directeur de la Direction de la Solidarité Départementale des Landes

Séminaire doctoral organisé dans le cadre du projet « Habitat, vieillissement et filières de production : vers des innovations sociales ? » en collaboration avec le Forum Urbain et l’Université de Bordeaux.

20171124_Affiche séminaire doctoral