Mediarchi labellisé au titre de l’année européenne du patrimoine culturel

Pour son engagement en faveur de la médiation de la culture architecturale et urbaine, Médiarchi vient d’être labellisé dans le cadre de l’« Année européenne du patrimoine culturel ».

L’équipe de PAVE adresse ses félicitations à Caroline Mazel, chercheur à PAVE et coordinatrice du DIE « médiation de l’architecture contemporaine » sur lequel vous trouverez toutes les informations nécessaires ici !

Lisez ici le communiqué de Caroline Mazel :

Le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ont adopté le 17 mai 2017 la décision proclamant 2018, « Année européenne du patrimoine culturel ». Elle vise à encourager « les citoyens européens à découvrir et explorer le patrimoine afin de renforcer le sentiment d’appartenance à un espace européen commun ».
Afin de valoriser les meilleures pratiques pour assurer la conservation et la sauvegarde du patrimoine mais également pour développer sa connaissance auprès d’un public large et diversifié, le Ministère de la Culture et de la Communication labellise l’action des acteurs investis dans ce sens.
Si la singularité du propos de Médiarchi consiste à mettre en lumière depuis 15 ans la vocation sociale et politique de l’architecture, les programmations 2017-18 et 2018-19 illustrent particulièrement la capacité de l’architecture à contribuer à la cohésion et à la citoyenneté européennes :
>Les thèmes des conférences, malgré les frontières, traduisent les valeurs communes que partagent les Européens : « L’architecture : la vocation du bien vivre ensemble », « Le mémorial ou la mémoire mise en espace », « Beauté et esthétique en architecture », « L’Art dans la ville, pour faire cité », « Paris-Berlin, destins croisés », « Histoire et actualité des stations balnéaires : de la complexité d’aménager le littoral », …
>Les voyages à la découverte de l’école de Porto et du Berlin de la République de Weimar montrent les origines et déclinaisons d’une Modernité abordée comme une cause humaniste plus que comme style mais aussi comme un héritage, élément de dialogue interculturel.
>La future exposition itinérante « Les généalogies en architecture. Références européennes et mondiales, expressions régionales. L’exemple de quelques maisons remarquables en Bretagne et Nouvelle Aquitaine » labellisée en février 2018 par le réseau de la Culture Scientifique Technique et Industrielle en Nouvelle Aquitaine[i] revendique les attaches historiques, culturelles, philosophiques de l’architecture, révèle comment existent des filiations entre l’architecture des différentes époques et civilisations à l’échelle locale, européenne et internationale et rappelle qu’elle est porteuse de sens, qu’elle est et doit rester une pratique culturelle.
Le partenariat instauré entre Médiarchi et plusieurs villes en Finistère, Charente-Maritime, Gironde, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques, … a permis, au travers de rendez-vous réguliers, d’inscrire les conférences autour de l’architecture dans une forme de quotidienneté sur ces territoires. Elles permettent de faire de l’architecture au sens large (du design en passant par l’urbanisme jusqu’au paysagisme) une pratique culturelle comme une autre. Les auditeurs (entre 50 et 200 sur chaque site) y trouvent l’occasion de se saisir de cette discipline, de « la prendre » afin « d’apprendre » à en débattre, de devenir plus actifs dans la fabrication de leur cadre de vie.
Nous y voyons une reconnaissance encourageante et remercions nos partenaires pour leur accompagnement. A bientôt !
[i] Organisée en partenariat avec l’enseignement en Médiation de l’architecture de l’ensapBx.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.