“légitimer par le patrimoine” | nouvelle publication de Fanny Gerbeaud – revue Moussons

En lien avec son travail de thèse sur l’habitat spontané dans la fabrication métropolitaine de Bangkok, retrouvez l’article de Fanny Gerbeaud paru dans le numéro 40 de la revue Moussons consacré à l’enjeu patrimonial dans les conflits opposant l’administration métropolitaine de Bangkok et certaines de ses anciennes communautés denses.

L’ensemble du numéro est d’ores-et-déjà en ligne dans son intégralité ici !

“Ce numéro généraliste s’ouvre sur un article “hors-cadre”. Entre actualité et recherche, les autrices retracent, par une analyse d’images publiques, 30 ans du parcours médiatique de l’icône birmane Aung San Suu Kyi. Instrument de mobilisation, le patrimoine est au cœur de l’article de F. Gerbeaud centré sur l’architecture vernaculaire de communautés anciennes et paupérisées de Bangkok. Nous restons en Thaïlande avec l’article de K. Seifen et N. Bunkham qui entendent montrer l’apport des corpus en linguistique pour la connaissance et la comparaison des langues. Leur étude porte sur les différents emplois des verbes “aller” et “venir” en français et en thaï. Puis, A-V. Schweyer nous relate la longue histoire de la vaisselle en métal cam, de sa fonction rituelle jusque son dépôt dans les musées vietnamiens. C’est dans le Haut-Assam que nous transporte ensuite l’article de P. Ramirez, qui a enquêté sur les Moran et Matak, populations souvent associées et pourtant bien différentiables. L’inde est encore présente dans l’article suivant de G. Dondo, qui analyse la réception et l’appropriation par les Vietnamiens de l’humanisme oriental de Tagore. Le numéro se termine par un écho de la recherche de L. Mouton sur une langue en danger du Vietnam, le hmong noir.”



Citer ce billet
fger (2023, 3 avril). “légitimer par le patrimoine” | nouvelle publication de Fanny Gerbeaud – revue Moussons. Laboratoire PAVE. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/srco