Archives de catégorie : axe 1

La gestion de l’eau dans la métropole bordelaise | L Brown et A Gonzalez dans Vie Publique

Suite aux recherches ADEQWAT et POPSU 3 portant respectivement sur la ressource en eau et les relations métropole-territoires autour des ressources, la revue Vie Publique vient de publier l’article de Laura Brown et Adrien Gonzalez sur la gestion de l’eau dans la métropole bordelaise.

Retrouvez-le en ligne ici !

Pour consulter le dossier de Vie Publique sur l’eau, c’est ici.

“Les architectes et la fonction publique” | contribution d’Olivier Chadoin

L’ouvrage “Les architectes et la fonction publique” dirigé par Catherine Bruant, Chantal Callais et Guy Lambert vient de paraître avec une contribution d’Olivier Chadoin sur la question de la comptabilisation des architectes (“Compter les architectes : représentation statistique et représentation politique“).

Retrouvez ci-dessous l’introduction de l’ouvrage ainsi que la table des matières.

> Cliquez ici pour en savoir +

Soirée de présentation “La condition internationale des architectes” | 11 /10/2022

Venez nombreux à la soirée de présentation et d’échanges autour de l’ouvrage de Laura Brown* récemment paru et tiré de sa thèse de doctorat : “La condition internationale des architectes“.  C’est le mardi 11 octobre 2022, de18h à 20h dans l’amphi 3 de l’ENSAPBx.

* Laura Brown, chercheuse à l’ESPI2R et associée à PAVE et au Centre Émile Durkheim, a réalisé sa thèse de doctorat à PAVE sous la direction de Guy Tapie. Elle a obtenu le Prix Valois du Ministère de la Culture pour son travail doctoral.

Depuis la naissance de la discipline architecturale, les « élites de l’architecture » alimentent une production prestigieuse qui s’affranchissent des frontières des États. Depuis la fin du XXe siècle, la globalisation des échanges de services crée un contexte plus favorable à l’ouverture aux architectes à des marchés mondialisés. L’internationalisation des professionnels du cadre bâti devient plus massive. Des promotions d’étudiants ont plus facilement accès aux études en mobilités, puis aux stages et aux premiers contrats dans d’autres pays. Comment ces générations se saisissent de telles opportunités ? L’ouvrage révèle des explications plurielles : un contexte socio-économique et politique qui dynamise la circulation des compétences ; une diversité de pratiques professionnelles qui élargit la population susceptible de faire carrière à l’étranger ; des aspirations personnelles qui motivent des parcours hors de son pays d’origine. Des portraits, expériences, situations de travail, rendent compte des réalités vécues par les architectes. L’enquête sociologique menée par Laura
Brown entre 2013 et 2017 sur l’internationalisation des pratiques révèle une facette originale et méconnue de la profession, qui anticipe un monde professionnel sans frontières.

parution de “La condition internationale des architectes” | Laura Brown | PUR

Le Laboratoire PAVE a le plaisir de vous annoncer la publication de l’ouvrage de Laura Brown, docteure PAVE et lauréate du Prix de thèse Valois du Ministère de la Culture, tiré de sa thèse de doctorat :

La condition internationale des architectes

Presses universitaires de Rennes, collection Le sens social

> pour davantage d’informations et commander l’ouvrage, c’est ici !

Depuis la naissance de la discipline architecturale, les « stars de l’architecture » alimentent une production prestigieuse, traditionnellement réservée aux élites qui s’affranchissent des frontières des États. Depuis la fin du XXe siècle, la globalisation des échanges de services crée un contexte favorable à l’ouverture des marchés du travail de la fabrication du cadre bâti et de l’environnement. Aujourd’hui, des promotions d’étudiants ont plus facilement accès aux études en mobilités, puis aux stages et aux premiers contrats dans des pays étrangers. Comment ces générations se saisissent de telles opportunités ?

L’ouvrage propose plusieurs explications : un contexte socio-économique et politique qui dynamise la circulation des compétences ; une diversité de pratiques professionnelles qui élargit la population susceptible de faire carrière à l’étranger ; des aspirations personnelles qui motivent des parcours hors de son pays d’origine. Des portraits, expériences, situations de travail, rendent compte des réalités vécues par les architectes.

Cette enquête sociologique menée entre 2013 et 2017 sur l’internationalisation des pratiques révèle une facette originale et méconnue de la profession, qui anticipe un monde professionnel sans frontières.

avec le soutien du ministère de la Culture et du prix Valois

Olivier Chadoin aux réclusiennes | 9/07/2022 | Ste Foy la grande

Olivier Chadoin participera aux Réclusiennes de Sainte-Foy-la-Grande, évènement dédié à la pensée d’Elisée Reclus, le 9 juillet prochain dans le cadre d’une communication pour la session “s’évader du système” (à 15h. titre de la communication : “Lutte des places et places de lutte”).

Pour cette 10e édition des Réclusiennes, l’évènement se tiendra du 6 au 9 juillet autour d’expositions, de projections, de présentations, de tables-rondes et d’apéritifs littéraires.

Retrouvez l’intégralité du programme ici !

Olivier Chadoin à LA journée de l’habitat | 1/07/2022 | pau

Lors de la Journée de l’Habitat organisée le 1er juillet  par la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, Olivier Chadoin assurera la conférence introductive de cet évènement consacré, cette année, à la question de la qualité.

La conférence d’Olivier Chadoin, intitulée “La qualité urbaine et architecturale : genèse, représentations et usages d’une notion”, suivra le propos introductif de François Bayrou.

Myriame Ali-Oualla et Clément Brun aux rencontres de l’aperau et à l’IFoU | 30/07/2022

Du 28 juin au 1er juillet 2022, deux évènements scientifiques importants se tiendront à Bordeaux, en lien avec l’ENSAP Bordeaux, auxquels participent les chercheurs, doctorants et post-doctorants du laboratoire PAVE.

La 23ème édition des Rencontres Internationales en urbanisme de l’APERAU, tout d’abord, qui s’ouvrira par les Rencontres doctorales en Urbanisme de l’APERAU le 29 juin 2022. Clément Brun (doctorant LACES – PAVE/CED) y présentera une communication intitulée “L’espace de circulation en skateboard à Bordeaux : dynamiques de déambulation et perspectives d’aménagements. L’exemple du cours du Chapeau-Rouge”, le 30/06 à 15h30.

Le colloque International IFoU (International Forum on Urbanism) se tiendra en suivant. Myriame Ali-Oualla (PhD, post-doctorante PAVE pour le projet INEF 4 Nobatek) y communiquera autour du projet Baitykool : “International architecture and engineering competitions as a framework for active pedagogy. The Baitykool experience in SDME 2016-2018″ , le 30/06 dès 16h (Topic 1-E / New Transdisciplinary Approaches Integrating Urban and Technical Issues)

> Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des rencontres de l’APERAU et de l’IFoU.

Retrouvez ci-dessous les résumés de leurs communications : 

Clément Brun : 
Le développement des mobilités douces apparait comme un mouvement important des sociétés urbaines (Lavadinho, 2011). Beaucoup d’études ont souligné la place nouvelle du vélo, mais il faut compter aussi sur la trottinette électrique, le roller et le skateboard (Loret, A. & Waser, A.-M. (Eds.), 2001). Cette dernière activité apparait sous-étudiée à ce sujet. S’il existe plusieurs études solides concernant la pratique sportive (Fize, 1993), reste à comprendre les dynamiques de mobilité active (Lavadinho, 2011 ; Winkin, 2008) de cette pratique de glisse urbaine. Cette communication traite donc de la déambulation et de la circulation en skateboard comme engin de locomotion, à travers un espace particulier de la ville de Bordeaux, le cours du Chapeau Rouge. Il s’agit d’analyser les dynamiques de déambulation des circulants, mais aussi les dispositifs d’aménagement urbain adéquats au développement de cette pratique que pourrait mettre en place une collectivité pour développer le skateboard de mobilité.
Nous avons réalisé une carte de déambulation détaillée des différentes mobilités actives (marche, skateboard et vélo), en dessinant sur plusieurs plans du lieu, la fréquence de passage et les trajectoires des individus dans l!espace. L’observation des dynamiques de déambulation montrent que le cours du Chapeau-Rouge tient un rôle de liaison entre les quais et le centre-ville. Plus encore, le skateboard comme mobilité active apporte une solution aux problématiques d’interconnectivité entre modes de transports doux (bus, tramway, marche, etc.). Les skateurs ne sont que de passage et adoptent une pratique de locomotion pour se déplacer dans la ville, ne créant de fait pas de conflits d’usage avec les riverains. Des entretiens, nous avons tiré les principales caractéristiques conditionnant le choix du lieu d’implantation et du mobilier urbain à choisir pour imaginer un aménagement urbain à destination du skateboard comme mobilité active : une installation qui favorise la prise de vitesse, une sensation accrue de glisse, avec une variable ludique, le tout en créant un cheminement distinctif.
Notre communication se termine par deux propositions détaillées d’aménagement urbain pour la pratique du skateboard comme moyen de locomotion au sein du cours du Chapeau-Rouge, questionnant plus largement la capacité d’une ville durable à adopter une nouvelle approche multifonctionnelle de l’utilisation de l’espace urbain par différents groupes sociaux.
 
Myriame Ali-Oualla :
The alarming building industry-induced carbon emissions call for a radical shift in the current modes of production. From international metropolises to developing megacities, the need for resilient, smart, and innovative approaches to urban development encourages the launch of transdisciplinary initiatives. Since 2002, the Solar Decathlon international competition for architecture, engineering, and technological innovation has been a leading figure in such actions for a transition towards a more environmentally-friendly construction industry. Students, together with their supervising team of professors and researchers, are invited to develop original housing prototypes, both technologically ground-breaking and socioculturally anchored in their contexts. In the 2018 edition held in Dubai, twenty-one teams attempted to address the challenges of living in extreme, hot, and humid climates in the region. Among them, the Baitykool prototype was one of the three awarded projects led by a multidisciplinary and multicultural team. Adaptation to local ways of living and rational integration of new technologies is at the heart of its concerns. The result of such a process is a prototype of sustainable habitat, in which technological innovation does not compromise the authenticity of a situated dwelling.
Using a competition framework and real-life challenges, an active pedagogy approach was developed to form students for interdisciplinary empathy and transversal managerial skills. By empowering these actors, the learning process is enhanced by its embeddedness in pragmatic conditions that, while they await young professionals, are usually not a part of their curricula. Finally, this challenge-based approach is a tangible step towards making the students potential leaders of an environmentally conscious and a better making of our spatial realities.

PAVE Aux journées d’étude FNRS sur la transition écologique | Bruxelles | 19-20/05/2022

Le laboratoire PAVE est membre du groupe contact FNRS “Architecture et Sciences Sociales” avec le laboratoire SASHA (ULB, Bruxelles), l’Université de Liège, Team 11, le LET (ENSA Paris-la Villette) et Use & Spaces. Dans ce cadre, les laboratoires de recherche Sasha (ULB) et Team 11 (ULiège) en collaboration avec les laboratoires de recherche PAVE (ENSAP Bordeaux) et le LET (Paris La Villette), les Facultés d’Architecture de l’Université de Liège et de l’Université Libre de Bruxelles organisent des journées d’étude destinées à croiser les travaux des équipes membres autour de la transition écologique, la recherche et l’architecture : “Interroger ce que la
transition écologique fait à l’architecture, aux architectes et à
la recherche”, les 19 et 20 mai 2022.

L’inscription est libre mais obligatoire : un mail de confirmation doit être envoyé à christine.schaut@ulb.be

Plusieurs chercheurs et doctorants de PAVE présentent dès aujourd’hui, dans le cadre de ces journées, leurs travaux en lien avec la transition écologique. Retrouvez ci-dessous le programme de ces journées.

Olivier chadoin sur les Ville(s) de demain | 1/12/2021 | 308 – maison de l’architecture

Olivier Chadoin, chercheur et directeur de PAVE, intervient aujourd’hui au 308 pour le colloque “ville(s) de demain – s’adapter et inventer”. Il participe à la table ronde n°1 Tabler ronde n°1 ” La ville constituée : s’adapter” aux côtés de Hervé Alloy, Catherine Coutellier, Benoit Gandin, Barthélémy Schlumberger.

Ce colloque est organisé par le Conseil régional de l’Ordre de Nouvelle-Aquitaine et le Barreau de Bordeaux dans le cadre du partenariat qui les réunit, autour de problématiques sociétales, sur lesquels architectes et avocats portent un regard croisé. Il réunit des architectes et avocats, des élus locaux, acteurs du cadre de vie philosophe, sociologue, entreprise, ingénieur, usagers.

https://youtu.be/yvtVSC6H_a8

Continuer la lecture de Olivier chadoin sur les Ville(s) de demain | 1/12/2021 | 308 – maison de l’architecture

Olivier Chadoin invité au séminaire de l’IDHES | 25/11/2021

Olivier Chadoin était l’invité du Séminaire de recherche de l’IDHE.S et du département de sociologie de l’université Paris Nanterre, le 25/11/2021, pour présenter son travail sur les architectes.

Ce séminaire intitulé “Lignes d’effervescence en sociologie des groupes professionnels” se déroule du 7 octobre au 27 janvier 2022, de10 h à 13 h, à l’Université Paris-Nanterre. Il est organisé par Valérie Boussard et Charles Gadea de l’Université Paris Nanterre, IDHE.S.

Continuer la lecture de Olivier Chadoin invité au séminaire de l’IDHES | 25/11/2021

Olivier Chadoin et Laura Brown à l’observatoire de l’économie de l’architecture

En 2021, le Ministère de le Culture a créé un Observatoire de l’économie de l’architecture ayant vocation à dresser un panorama de la filière de l’architecture pour mieux la soutenir et la valoriser. Dans ce cadre, Olivier Chadoin et Laura Brown ont été invités à présenter leurs travaux sur la profession d’architecte le 16 novembre 2021.

communication de Laura Brown à 1’35

conference de Laura Brown | colloque “profession ? architectes” | 24/11/2021

Dans la suite du cycle de conférences organisé par l’ENSA Nancy, Laura Brown, chercheurs à ESPI2R et à PAVE, donnera une conférence introductive le 24/11/2021 qui portera sur “la condition internationale des architectes”, à 9h30.

La conférence présente une recherche menée sur les conditions d’internationalisation des architectes contemporains. Après avoir défini les contours d’un groupe professionnel établi et montré son internationalisation, il s’agira d’exposer des explications sociologiques du phénomène. L’internationalisation repose d’abord sur des représentations favorables à la circulation des expertises et des individus, et un système de formation ouvert aux partenariats multilatéraux. Ensuite, sur des ensembles de pratiques professionnelles, segments, qui se détachent ou reproduisent à l’étranger un modèle d’activités de maîtrise d’oeuvre, traditionnel. Enfin, l’internationalisation se fonde sur la structure sociale du groupe professionnel. Tous les architectes ne s’internationalisent pas, mais des socialisations différenciées révèlent des profils types, enclins à internationaliser leurs parcours. Finalement, l’internationalisation des diplômés en architecture questionne l’avenir du groupe professionnel : qui est architecte et qui ne l’est pas ? Comment accompagner les jeunes diplômés dans leur insertion, quelle qu’elle soit ?

Continuer la lecture de conference de Laura Brown | colloque “profession ? architectes” | 24/11/2021

parution du dossier “penser l’architecture en sociologie” | revue sociologies

Le dossier coordonné par Olivier Chadoin et Laura Brown pour la revue de l’AISLF SociologieS vient de paraître. Il est disponible ici. 

Retrouvez aussi l’article de Laura Brown paru dans ce dossier : “L’internationalisation des architectes: nouvelle lecture sociologique du groupe professionnel”.

Bonne lecture !

“Avec ce Dossier, il s’agit de lier cette connaissance à l’analyse de la structuration du « petit monde » des sociologues qui travaillent sur l’architecture et sans doute à la construction d’une « sociologie de l’architecture ». C’est-à-dire un domaine bâti sur l’histoire d’une rencontre entre architectes et sociologues, qui reste poreux et au carrefour entre une sociologie de l’art, de la ville et de l’habitat, ou encore une sociologie des métiers et des professions. Comme, à propos de la tradition de Chicago, toutes proportions gardées, il s’agit de donner à voir une « tradition sociologique de l’architecture » entendue comme « des œuvres prises dans des réseaux d’échanges et d’emprunts entre chercheurs – et les emprunts directs ne sont certainement pas plus importants que les réactions critiques » (Chapoulie, 2001, p. 419)”.

conférence de Fabien Reix | enquête nationale hmonp | 19/10/2021

Élise MACAIRE, Minna NORDSTROM et Fabien REIX (chercheur à PAVE) interviendrons le mardi 19 octobre 2021 dans le cadre d’une conférence sur l’enquête nationale qu’il sont menée sur l’HMONP (Habilitation à la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre).

Cette conférence est organisée dans le cadre du colloque « Profession ? Architectes », en partenariat avec le laboratoire AMUP de l’ENSA Strasbourg et le laboratoire 2L2S de l’Université de Lorraine.

MAR. 19 OCTOBRE 2021 / 18H15. Amphithéâtre A. Site Vacchini
Diffusé sur Microsoft Teams via ce lien : cliquez ici.

pour davantage d’informations, cliquez ici.

Résumé :

Cette conférence porte sur la mise en situation professionnelle (MSP) de la formation à l’HMONP (l’habilitation à exercer la maîtrise d’oeuvre en nom propre) et s’appuie sur une grande enquête rassemblant des données tant quantitatives que qualitatives sur une promotion entière d’architectes diplômé.e.s d’État (ADE) en France. Portée par l’ENSAPLV en partenariat avec d’autres écoles d’architecture à travers des collaborations entre laboratoires de recherche et le groupe des responsables de formation à l’HMONP, cette recherche nous donne à voir une radiographie du monde des diplômé.e.s de ces dernières années : les postes qu’ils occupent, leurs aspirations professionnelles, leurs professionnalités en construction, leurs représentations de la profession d’architecte et la manière dont ils envisagent son devenir. Cette conférence reviendra sur la diversité des profils d’ADE qui suivent la formation, qu’ils aient un projet d’exercice de la maîtrise d’oeuvre en nom propre imminent, en maturation ou à long terme, ou qu’ils ne souhaitent pas exercer en nom propre ou ne savent pas encore s’ils vont le faire.