Archives de catégorie : Billets

Laura Brown et POPSU à la rencontre #24 du forum urbain | 5/10/2020

Dans le cadre de la Fête de la Science 2020 dont le thème est « Quelles relations de l’Homme à la nature ? », Laura Brown (membre de PAVE et enseignant-chercheur à l’ESPI) animera la rencontre du Forum urbain intitulée : « Paris, Londres, New-York, comment se sont créés les réseaux d’eau ? ». Rendez-vous le lundi 5 octobre 2020, de 18h à 19h30, au café des Sciences (Cap Sciences, Bordeaux).

La rencontre s’organisera autour de la présentation de l’ouvrage « L’Entrepreneur et le Prince » (Presses de Sciences Po, 2017), de Christophe Defeuilley.

Elle contribuera aux réflexions engagées sur les relations d’interdépendance entre la métropole et ses territoires voisins en matière de gestion des ressources en eau, menées par l’équipe POPSU « Ressources métropolitaines » (Fabien Reix et Laura Brown co-responsables scientifiques).

ELOBI. LES BAS-FONDS DE YAOUNDé

Visionnez ici la vidéo réalisée suite au workshop de novembre 2018 à l’École Spéciale Supérieure d’Architecture du Cameroun auquel Olivier Chadoin a participé.

Une vidéo de De Visscher, Jean-Philippe [UCL] Moukoko Ndoumbé, Cyrille [ESSACA] Akoa, Stéphane [ESSACA] Chadoin, Olivier [ENSAP Bordeaux]

Les quartiers informels des ‘bas-fonds’ de Yaoundé, Cameroun, concentrent les populations socialement les plus précaires dans des conditions d’insalubrité et d’exposition aux risques naturels graves. La situation est empirée par la prolifération de déchets bouchant les systèmes d’irrigations formels et informels. En saison de pluie, cette situation provoque des inondations importantes. En saison sèche, la stagnation d’eaux usées provoque des dangers sanitaires importants. Face à cette situation, ni les autorités publiques et ni les populations locales ne disposent des moyens et méthodes adéquats.

Le film retrace les résultats d’un premier workshop ayant eu lieu en novembre 2018 à l’École Spéciale Supérieure d’Architecture du Cameroun. Il a comme objectif évident d’être un moyen de sensibilisation au problème. Mais plus fondamentalement, le média « film » est lui-même expérimenté comme un outil de recherche permettant de construire progressivement un dialogue prospectif et collaboratif entre les différents acteurs concernés.

Le nouveau CAMBO est arrivé ! #16 « mythologies de la ville »

Le dernier numéro des Cahiers de la Métropole Bordelaises, coordonné par Patrice Godier, François Cougoule et Thiery Oblet, est consacré aux « Mythologies de la ville ».

Vous y retrouverez notamment des articles de Chantal Callais, Patrice Godier, Thierry Jeanmonod, Daniel Mandouze et Sylvain Schoonbaert, enseignants à l’Ensap de Bordeaux.

Continuer la lecture de Le nouveau CAMBO est arrivé ! #16 « mythologies de la ville »

Olivier Chadoin au colloque Franco-chinois « Les nouveaux enjeux de l’aménagement des villes et des territoires » | 13/10/2019

Olivier Chadoin interviendra le 13 octobre prochain dans le cadre des Rencontres franco-chinoises Ville et Territoires à Tsinghua (Chine), organisées par l’Institut français en Chine.

Il abordera la question des nouveaux modèles de formation lors de la séquence 4 de ces rencontres.

Retrouvez le programme détaillé de l’événement ici :

Manon Labarchède à la journée d’étude « vieillesse, handicap et territoires inclusifs » | 18/10/2019 – Bordeaux

Manon Labarchède, doctorante au laboratoire PAVE – Centre Émile Durkheim, interviendra dans la table-ronde n°1 « le Village Landais Alzheimer »dans le cadre de la journée d’étude « Vieillesse, handicap et territoires inclusifs » le 18/10/2019 à l’amphi Maison des Suds (Campus de Bordeaux, Esplanade des Antilles), à 14h30. Cette journée est organisée par l’UMR Passages et l’UMR Comptrasec.

Retrouvez ci-dessous le programme complet de la journée, et cliquez sur ce lien pour vous inscrire !

Les politiques de soutien à l’autonomie connaissent depuis plusieurs années des transformations de fond tant du point de vue du cadre juridique et législatif (loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, loi n° 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement) que de celui des représentations de l’accompagnement de la dépendance. Des changements de perspective et de référentiels d’action sont intervenus entraînant des évolutions en matière de construction des politiques sociales locales, de structuration de l’offre de services dans les territoires et de modalités d’intervention des équipes professionnelles.
La vieillesse comme le handicap, longtemps abordés sous le prisme de la déprise, de la perte de capacités, de la réduction des possibilités pour lesquels des solutions d’accueil, de placements et de « prise en charge » devaient être pensées sont désormais considérés comme des expériences de vie à soutenir à partir de la prise en compte des souhaits des individus dans le respect de leur dignité et de leur singularité. Dans ce contexte, la place réservée aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap dans la société devient un enjeu national majeur. Les débats autour des améliorations à engager sont nombreux et touchent aussi bien la question des lieux, modes et rythmes d’accueil que celle des logiques interventionnelles ou que celle, encore, des formes de reconnaissance et de participation sociales et citoyennes. Les notions d’inclusion, d’adaptation, de parcours, de projets de vie et de prises en soins, d’individualisation de la prestation, de besoins individuels sont autant de termes et d’objectifs venant guider l’action des institutions comme celle des équipes professionnelles aux profils de plus en plus diversifiés.
Fruit de la rencontre de chercheurs travaillant sur les politiques sociales locales en charge du soutien à l’autonomie et sur l’évolution de l’accueil à destination des personnes en perte d’autonomie, cette journée d’étude se propose de réfléchir aux formes d’innovations engagées dans les champs de la vieillesse et du handicap tant du point de vue des actions institutionnelles et politico-administratives que du point de vue des initiatives de terrain, à l’aune de la territorialisation des politiques sociales.


Trois axes structureront la réflexion et organiseront les interventions de la journée :
Comment l’accueil des personnes âgées et des personnes en situation de handicap se réinvente-il au prisme de l’évolution des problématiques sanitaires et sociales ? Quelles transformations du rôle de l’institution dans sa fonction d’hébergement engage-t-il ?
Quels sont les leviers et les perspectives d’action portés par l’émergence de communautés territoriales dans le champ de la vieillesse telles que les « dementia friendly communities » ?
Comment les collectivités locales adaptent-elles leur intervention et impulsent-elles le changement dans leur territoire ? Quelles sont leurs marges de manoeuvre et leur « autonomie » en la matière ?
Bâtie sur des interventions de chercheurs en sciences sociales, cette journée souhaite mêler réflexion universitaire, perspectives d’acteurs institutionnels, de terrain et d’élus à partir d’initiatives locales. Elle proposera des temps de conférences et des tables rondes valorisant des projets de territoires en cours de construction.

le réseau ramau fête ses 20 ans | parution du cahier n° 10

Depuis vingt ans, le réseau Ramau mobilise chercheurs et professionnels autour de la fabrication de la ville. A PAVE, Patrice Godier est l’un de ses membres fondateurs, rejoint depuis par Laura Brown, Olivier Chadoin, Aurélie Couture et J. Kent Fitzsimons. RAMAU a pour ambition de mettre les résultats de la recherche à disposition de tous ceux qui s’intéressent aux activités et métiers de l’architecture et de l’urbanisme, et d’ouvrir les débats aux savoirs et aux modèles de la conception et de la gestion des espaces architecturaux et urbains, dans un contexte en profonde transformation.

En guise d’anniversaire, le CAHIER n°10, tout juste paru, retrace les grandes lignes de cette aventure en proposant une sorte de point d’étape sur le champ de recherche que le réseau a développé, dans l’esprit et la continuité des principes affichés à la création de Ramau : le débat, la coopération et la comparaison. Le cahier s’organise en 4 grandes sections :

  1. Théma. Un retour sur les 5 grandes thématiques constitutives du réseau avec des regards intergénérationnels croisés.
  2. Témoignages. Les témoignages de cinq chercheurs français et étrangers ayant initié, organisé, animé et participé au réseau.
  3. Tendances. Une réflexion sur le travail scientifique en « forme réseau » et sur la place de la production RAMAU par rapport aux courants de la sociologie des groupes professionnels.
  4. Transmissions. Un portrait des « jeunes RAMAU » et une présentation des ouvertures thématiques proposées par les thèses récentes ou en cours.

Le 18 octobre 2019 à 15h, venez assister à une discussion publique avec les auteurs.

Nous invitons François Ménard (PUCA) et Pierre Chabard (Éditions de La Villette) à interagir avec les auteurs, et en particulier avec Véronique Biau et Patrice Godier qui dirigent l’ouvrage.

PAVE CHANGE DE DIRECTION à la rentrée

A partir du 1er septembre 2019, Olivier Chadoin – enseignant-chercheur HDR en sociologie à l’ENSAP Bordeaux et membre de PAVE – sera le nouveau directeur du laboratoire PAVE.

Il succède à J. Kent Fitzsimons qui, depuis mars 2015, assurait ces fonctions.

Toute l’équipe adresse ses chaleureux remerciements à Kent Fitzsimons pour ces années de direction, et tous ses encouragements à Olivier Chadoin pour les défis et projets à venir à la tête de PAVE.

 

olivier chadoin dans l’emission « a quoi ressemble la France moche ? » | le débat de midi – France Inter

 » ‘Comment la France est devenue moche » ? c’était le titre d’un retentissant dossier publié par Télérama en 2010. Il décrivait des zones périurbaines dévorées par les centres commerciaux, cernés par les ronds-points. Dix ans après, la France moche est-elle une réalité topographique ou un concept fourre-tout et élastique… »

Voilà le thème proposé par Nadia Daam (productrice de l’émission « Le débat de midi ») pour le 15 août 2019.

Retrouvez ici le podcast de l’émission dont Olivier Chadoin, David Abittan et Olivier Razemon étaient les invités.

Les futurs de l’eau en nouvelle-aquitaine | seminaire adeqwat | 4/07/2019

Dans le cadre du projet Régional Nouvelle Aquitaine «ADEQWAT – adéquation demande – ressource en eau dans un contexte de
changements globaux», PAVE organise en collaboration avec le LyRE et le BRGM un séminaire dédié à la ressource en eau en région Nouvelle-Aquitaine.

Cette journée sera réservée aux professionnels et se tiendra à l’ENSAP Bordeaux le 4 juillet 2019. Un panel d’acteurs issus du monde de la gestion de la ressource en eau et de l’aménagement territorial est invité à travailler en ateliers. Ils agissent à différentes échelles : Région, Département, Métropole, Agglomération, Bassin versant, GIP, SCoT, syndicat et service d’eau. Le séminaire vise à approfondir et stabiliser des visions 2050 de la  demande en eau potable en Nouvelle Aquitaine. Il s’agit de profiter du croisement disciplinaire d’experts à une même table pour étoffer collectivement les visions d’avenir. L’équipe scientifique multipartenariale du projet Régional ADEQWAT – LyrRE, ENSEGID, PAVE, BRGM – accueille les participants et anime les débats.

Alain DUPUY – Pilote ADEQWAT, Directeur ENSEGID, Bordeaux INP
Alexandre PRYET- Hydrogéologue, MCF ENSEGID, volet « Ressource »
Guy TAPIE – Professeur de sociologie à l’ensapBx, volet « Demande »
Laura BROWN – Post-doctorante sociologie urbaine, volet
« Demande »
Julia BARRAULT- Dir. Pôle Acteurs & Usages au LyRE, volet « Demande »
Emmanuelle OPPENEAU- Dir. Pôle Environnement au Lyre, volet
« Ressource »
Marc SALTEL – Hydrogéologue BRGM, volet « Ressource »

Louise Jammet a la 5e rencontre doctorale en architecture et paysage | 11-13/09/2019 | ENSA Lyon

Louise Jammet, doctorante au laboratoire PAVE, communiquera sur le thème « Figures de la ville et du futur : une approche internationale » lors de la première journée des rencontres doctorales, à l’ENSA Lyon, le 12 septembre 2019.

Les rencontres doctorales seront introduites par une conférence de Jean-Louis Cohen le 11/09 à 18h30: « Vers une architecture transnationale : circulations, transferts, interférences ».

Conclusion de cette 5e rencontre par Béatrice Mariolle et Sylvie Salles

retrouvez ici le Programme_RDAP 2019_0107