Archives de catégorie : popsu

l’écocitoyen, grand sauveur de l’environnement ? | séminaire doctoral | 15/05/2024 à 9h

Vous êtes cordialement invités au prochain séminaire doctoral de PAVE organisé par Maxence Mautray (doctorant CIFRE au SMICVAL). Ce séminaire intitulé “L’écocitoyen, grand sauveur de l’environnement ? Approches sociologiques de la fabrique et l’appropriation conflictuelles des récits écologiques contemporains” se tiendra à l’ENSAP Bordeaux – amphi 2 – le mercredi 15 mai 2024 de 9h à 13h

inscriptions (participation en distanciel et sur place) :

https://framaforms.org/seminaire-doctoral-15-mai-2024-ensap-bordeaux-amphi-2-9h-a-13h-1714148015

cliquez ici pour rejoindre le séminaire en visio

Résumé :

Le changement climatique, désormais omniprésent dans le débat public
(Boy, 2009) et le champ politique (Lascoumes, 2022), fait l’objet d’une
mise en récit concurrentielle quant à sa problématisation et aux solutions pour l’endiguer. Le récit dominant, renvoyant à la figure de l’écocitoyen, se pose comme universel et dépolitisé (Comby, 2014) et se caractérise par une myriade d’injonctions au changement de pratiques
quotidiennes, à l’échelle individuelle. Il apparaît pourtant que les plus
démunies ne sont rien dénuées de considérations pour la question environnementale (Malier, 2022).


Si la classe sociale est ainsi un fort déterminant dans la définition et l’appropriation de ces récits, les études sociologiques situées mettent en
lumière d’autres logiques à l’oeuvre, conditionnées par les expériences
des individus et leurs cadres de vie. Ce séminaire, à travers la présentation de recherches doctorales en cours, vise à donc exposer et interroger ces logiques : à l’échelle collective, comment se construisent ces récits et en quoi cette lutte définitionnelle vient-elle interroger les structures sociales et économiques préexistantes ? Comme ces récits se diffusent- ils entre institutions et individus ? Quels sont les déterminants à leur appropriation ? Il ambitionne aussi d’interroger les outils théoriques et méthodologiques pertinents pour saisir le rapport qu’entretiennent institutions et individus aux enjeux écologiques.


La première session investira cette question à l’échelle institutionnelle.
Antoine Bouzin s’intéressera à la méthanisation saisie comme un champ
émergent, organisé par des rapports de forces, des luttes et des alliances, entre deux champs économiques déjà structurés : l’agriculture et l’énergie. Puis, Agossè Nadège Degbelo traitera de l’inégale liberté de parole de viticulteurs et de carottiers en contexte d’exposition aux pesticides.
La seconde session nous permettra de progressivement descendre à
l’échelle microsociologique. Laurent Vasquez présentera la construction
d’un objet à la jonction entre les services de gestion des déchets et les
habitants : la sensibilisation. Maxence Mautray poursuivra en traitant de
la réception d’une politique zero waste par les ménages précaires résidents dans un territoire rural. Enfin Mody Diaw abordera les disparités d’exposition chez les ouvriers de la bauxite à Gardanne et de leurs positionnements différenciés face aux enjeux environnementaux et sanitaires associés à la production de l’alumine.

“renaître de ses cendres” | conférence d’Arthur Guérin | 17/04/2024

Arthur Guérin, doctorant et responsable de la recherche en cours intitulée “Habiter les cendres”, présentera des éléments de son travail et certains résultats dans le cadre d’une conférence organisée par le laboratoire PAVE. Cette recherche-action à laquelle participe Eric Chauvier (Professeur et enseignant-chercheur à PAVE), porte sur cinq communes du sud-ouest ayant été fortement touchées par les incendies de l’été 2022, entre gestion du foncier forestier, anticipation des risques et vécu des habitants.

Nous vous y attendons nombreux, ce mercredi 17 avril, en amphi 2 de l’ENSAPBx.

> un article de presse pour en savoir plus

(crédit image : William Daniels. De la série «Un climat français» de William Daniels, issue de la Grande commande photographique de la BNF. (William Daniels/Grande commande photojournalisme)

nouvelle publication POPSU | “Urbanité campagnarde” – Saint Loubès

Découvrez le carnet de territoire écrit par Xavier Guillot et Julie Ambal, docteure PAVE, issu de leur recherche sur la ville de Saint-Loubès en Gironde :

URBANITE CAMPAGNARDE. Le paysage, matrice d’un récit de transition à Saint-Loubès (Gironde)

Une nouvelle parution du programme POPSU (Plate-forme d’Observation des Projets et Stratégies Urbaines) mené sur la métropole bordelaise et son territoire, consacré à la ville de Saint-Loubès.

> Pour commander l’ouvrage, rendez-vous sur la page de l’éditeur

feuilletez l’ouvrage en ligne ici !
Résumé de l’ouvrage

Située à seulement 15 km de Bordeaux, la commune de Saint-Loubès est confrontée à d’importantes mutations démographiques induites par sa proximité avec la métropole girondine. Ce texte questionne les enjeux d’un projet d’aménagement inédit d’une petite ville périurbaine, reposant sur la construction du récit d’une « urbanité campagnarde » à l’aune de la transition socio-écologique.

Les Carnets de Territoires visent à révéler la diversité des territoires, des dynamiques d’acteurs et des enjeux de l’action publique locale, sous la forme de résultats de recherche ou d’études de terrain.

La gestion de l’eau dans la métropole bordelaise | L Brown et A Gonzalez dans Vie Publique

Suite aux recherches ADEQWAT et POPSU 3 portant respectivement sur la ressource en eau et les relations métropole-territoires autour des ressources, la revue Vie Publique vient de publier l’article de Laura Brown et Adrien Gonzalez sur la gestion de l’eau dans la métropole bordelaise.

Retrouvez-le en ligne ici !

Pour consulter le dossier de Vie Publique sur l’eau, c’est ici.

NOUVELLE PUBLICATION POPSU | “la metropole coopérative et ses ressources”

L’équipe de recherche POPSU est ravie de vous annoncer la parution du nouveau cahier issu de ce programme national, intitulé “La métropole coopérative et ses ressources”, publié chez Autrement. Ce cahier est tiré de la recherche en cours portant sur le partage des ressources métropolitaines, menés par Laura Brown et Fabien Reix. Retrouvez ici la présentation de ce livret écrit par L. Brown, F. Reix, A. Gonzalez, P. Godier et M. Mautray.

Comment coopérer sans être sur un pied d’égalité ? Alors que le découpage entre ville et campagne reste un marqueur des représentations en matière d’inégalités, les territoires riches en « ressources » semblent tirer leur épingle du jeu face à des métropoles souvent perçues comme « vampirisantes ». Cette recherche menée sur la gestion de l’eau et de l’alimentation à Bordeaux témoigne de la mise en place de projets de coopération entre territoires qui tentent de s’organiser autour de biens et d’intérêts communs“.

> Cliquez ici pour visiter la page de la recherche POPSU

colloque « Les nouveaux enjeux de l’aménagement des villes et des territoires » | publication en ligne

Suite au Colloque Franco-chinois « Les nouveaux enjeux de l’aménagement des villes et des territoires », qui s’est tenu en octobre 2019 à Pékin, retrouvez les articles de certains communicants, dont celui d’Olivier Chadoin intitulé ” Making the City of the 21st Century: What Changes for Trades and Professions? – A Sociological Reading”.

Continuer la lecture de colloque « Les nouveaux enjeux de l’aménagement des villes et des territoires » | publication en ligne

l’équipe popSU “RESSOURCES METROPOLITAINES” EN SEMINAIRE AU CAUE | 8/01/2020

Le CAUE a accueilli le 8 janvier des chercheurs, maîtres d’ouvrages, architectes, étudiants et professionnels de la fabrique de la ville lors du séminaire POPSU organisé par le CAUE et le Forum Urbain. Les chercheurs de PAVE, Patrice Godier, Fabien Reix et Adrien Gonzalez y ont présenté le développement de la recherche POPSU “ressources métropolitaines : conditions de gestion des ressources entre la métropole bordelaise et les territoires girondins”.

Davantage d’informations sur le projet POPSU ici.

Laura Brown et POPSU à la rencontre #24 du forum urbain | 5/10/2020

Dans le cadre de la Fête de la Science 2020 dont le thème est « Quelles relations de l’Homme à la nature ? », Laura Brown (membre de PAVE et enseignant-chercheur à l’ESPI) animera la rencontre du Forum urbain intitulée : “Paris, Londres, New-York, comment se sont créés les réseaux d’eau ?”. Rendez-vous le lundi 5 octobre 2020, de 18h à 19h30, au café des Sciences (Cap Sciences, Bordeaux).

La rencontre s’organisera autour de la présentation de l’ouvrage “L’Entrepreneur et le Prince” (Presses de Sciences Po, 2017), de Christophe Defeuilley.

Elle contribuera aux réflexions engagées sur les relations d’interdépendance entre la métropole et ses territoires voisins en matière de gestion des ressources en eau, menées par l’équipe POPSU “Ressources métropolitaines” (Fabien Reix et Laura Brown co-responsables scientifiques).