Label ACR | DRAC Nouvelle-Aquitaine | 2020-en cours

ETUDE D’EXPERTISE AUTOUR DU LABEL “ARCHITECTURE CONTEMPORAINE REMARQUABLE” (ACR) EN NOUVELLE-AQUITAINE

Responsables scientifiques : Caroline Mazel et Loeiz Caradec | Partenariat DRAC Nouvelle Aquitaine / ENSAP Bordeaux / PAVE

Débuté en juin 2020, cette étude a pour vocation de participer à l’identification, à l’évaluation et à la valorisation de biens potentiellement labellisables sur le territoire néo-aquitain.

Elle s’appuie sur trois des axes de recherche de PAVE, l’habitat, le patrimoine du XXème siècle et la médiation de l’architecture contemporaine et sur le potentiel d’expertise de deux de ses membres, Caroline Mazel (responsable scientifique) et Loeiz Caradec, architectes et maîtres de conférences en Théorie et Pratique de la Conception Architecturale et Urbaine à l’ensapBx.

Maison Hébrard, crédit : Antoine Guilhem-Ducléon, Forum urbain

Les volets suivant composent actuellement l’étude :

1- Encadrement d’un atelier d’analyse architecturale de Master sur le patrimoine néo-aquitain du XXème siècle

Depuis 2016, l’atelier sur les Généalogies typo-morphologiques au prisme de l’habitat a permis d’étudier un panel de 25 maisons remarquables situées entre la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine. Certaines déjà repérées par les services de la DRAC et protégées au titre des Monuments Historiques, d’autres encore confidentielles. En prolongeant cette expérience, depuis 2020 puis dans le cadre du programme quinquennal de l’ensap Bordeaux (2021-2026), l’équipe travaille sur de nouvelles typologies de programmes repérées par la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture. Les lieux de vacances et de loisirs (équipements et hébergements), souvent liés au balnéaire en Nouvelle Aquitaine et les opérations de logements collectifs dont les grands ensembles en particulier.

2- Identification des réalisations potentiellement labellisables et organisation des connaissances s’y référant.

L’équipe assure une veille continue pour alimenter la connaissance du patrimoine du XXème sur notre territoire dans le domaine des villas, des équipements de loisirs et de l’habitat collectif. Elle repère et documente des réalisations en fonction de leur valeur architecturale et-ou de leur intérêt patrimonial.

3 – Pré évaluation d’un corpus de réalisations mis à disposition de la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture

Sur la base des biens préalablement repérés, l’équipe fait émerger un panel d’opérations en vue de les présenter à l’avis de la Commission Régionale du Patrimoine et de l’Architecture. Un travail de mise en relation et de pédagogie avec les propriétaires et gestionnaires des sites labellisables est également mené en vue d’expliquer les avantages du label, ses obligations  et les modalités de candidature. L’équipe se charge ensuite de construire le dossier, de le présenter en CRPA puis rédige, pour chaque bien, une note de présentation archivée et accessible à la Cité de l’architecture et du patrimoine.

4- Valorisation scientifique et encadrement d’un atelier de Master en médiation de l’architecture

A partir du savoir produit dans l’atelier d’analyse de Master et des pré-évaluations effectuées au travers de ses déplacements, l’équipe envisage de réaliser une publication en partenariat avec la DRAC. Par ailleurs, la reconnaissance du patrimoine du XXème siècle et son appropriation, par les habitants, professionnels, élus, passant par sa connaissance et sa compréhension, des actions de diffusion s’imposent afin que le label ne soit pas lisible des seuls initiés.

 

ENSAP Bordeaux | Centre Emile Durkheim

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search