Objectifs scientifiques

Le projet scientifique de PAVE comporte 2 axes :

Sur le plan méthodologique, le laboratoire mobilise les méthodes de recherche en sciences sociales les plus classiques (entretiens, questionnaires, observations…) mais il cherche surtout à articuler celles-ci aux compétences architecturales en travaillant à développer des méthodes à l’intersection de ces deux champs. Ainsi, l’observation, l’analyse spatiale de l’action sociale et des usages (plans et relevés architecturaux), et la sociologie et les méthodes visuelles sont développées. Enfin, le laboratoire conduit de nombreux travaux en collaboration avec d’autres contextes nationaux et dispose de compétences en matière d’analyse comparative à différentes échelles (européenne et mondiale), en mettant en œuvre des dispositifs originaux d’observation.

Sur le plan de la formation, les chercheurs du laboratoire dirigent des doctorats en vue d’une production de savoirs théorisés et en associant simultanément activités de recherche et d’enseignement. Ces thèses, à la croisée des savoirs des sciences sociales et de l’architecture, s’inscrivent le plus souvent dans une perspective comparatiste en lien avec les thèmes du laboratoire (culture architecturale, habitat, métiers et professions, environnement).

A ce jour 14 thèses ont été soutenues, dont deux distinguées respectivement par un prix de la thèse sur la ville (prix spécial PUCA/APERAU/FNAU, Fanny Gerbeaud) et un du ministère de la culture (prix Valois, Laura Brown).

ensap Bordeaux | Centre Emile Durkheim