séminaires et journées d’étude

Le logement autonome dans le passage à l’âge adulte.

Sociologie des parcours résidentiels des jeunes en France.

lundi 24 septembre 2018 | 14h | amphi 2 – BER, ensapBx

Le logement est une étape fondamentale dans l’accès à l’autonomie des jeunes. Pourtant la jeunesse contemporaine franchit de plus en plus tard les seuils traditionnels qui permettent d’accéder au statut adulte.

Dans les pratiques d’habiter, cela s’observe par la décohabitation tardive, la surmobilité résidentielle ou encore l’accès tardif à la propriété. Ces modes d’habiter s’inscrivent dans un « allongement » de la jeunesse : prolongation des études, retard d’accès à un emploi stable et naissance plus tardive du premier enfant. Toutefois les jeunes français rencontrent des difficultés spécifiques dans l’accès au logement : accroissement du taux d’effort, frilosité de certains bailleurs, et difficulté d’accès à des prêt immobiliers. L’autonomie résidentielle des jeunes français apparaît donc très liée aux solidarités familiales avec des formes d’aide à distance ; les politiques du logement structurant et renforçant cette tendance. Ces facteurs pénalisent les jeunes ménages sur le marché du logement et renforcent les inégalités parmi ceux-ci. Aussi, les nouvelles façons qu’ont les jeunes de se loger relèvent-elles de l’intériorisation de la précarité du travail, de la flexibilité imposée ou pointent-elles de vraies aspirations auxquelles ne répond pas le marché du logement en raison de sa rigidité ?

“Vieillir avec des jeunes” : restaurer des liens entre générations

vendredi 25 mai 2018 | 9h | maison des associations – Cenon

Les résidences intergénérationnelles, la cohabitation, la colocation et les projets d’habitat participatif sont-ils des remparts contre le sentiment de mise à l’écart des aînés, voire des moyens pour eux de conserver leur autonomie ?

Deux tables rondes débattront des enjeux sociaux qui sous-tendent ces formes d’habitat et des modalités de production de ces programmes immobiliers à partir de l’expérience d’acteurs impliqués dans de telles démarches, qu’ils soient habitants, promoteurs, membres d’associations, architectes ou élus.

Programme de la journée

Les espaces de la migration

L’évolution spatiale des repères à travers les frontières.

vendredi 04 mai 2018 | 9h | amphi 2 – BER, ensapBx

Les intervenantes du séminaire exposent différentes approches de l’étude migratoire à travers le prisme de l’espace. Du point de vue de
l’architecte à ceux des sociologues, en passant par celui de la plasticienne, ce séminaire propose des éléments de recherche et de réponse à plusieurs questions :
– Des récits migratoires comparés : Quelles méthodes d’analyse spatiale pour quels terrains ?
– La trajectoire migratoire vécue par les enfants : Quelles pratiques des nouveaux espaces de vie ?
– Une approche plastique de la spatialisation de la migration : Quels lieux et objets de refuge ?
– Du nomadisme aux camps urbains : Quelles appropriations spatiales dans une culture du mouvement ?

Conception de l’habitat et vulnérabilités.

Maladie d’Alzheimer, espaces et pratiques ?

lundi 18 décembre 2017 | 9h | salle 9 – BER, ensapBx

   

A la croisée de la santé et du vieillissement, la maladie d’Alzheimer a longtemps représenté une forme de démence sénile dont la prise en charge était réalisée en hospice ou en hôpital psychiatrique. Le changement de regard porté sur la maladie a permis de faire évoluer les modalités de prises en charge des personnes malades et a ainsi entraîné le développement et la diversification de l’offre en termes de lieux de vie qui pouvait être proposée à cette population.

Ce séminaire se propose donc d’interroger les modalités de conception, de gestion et d’organisation des lieux de vie destinés à une population vulnérable et spécifique. Du cadre théorique à la présentation de cas concrets, il s’agit donc de questionner les spécificités de l’offre au croisement entre sociologie, architecture et santé.

Séminaire doctoral organisé dans le cadre du projet « Habitat, vieillissement et filières de production : vers des innovations sociales ? » en collaboration avec le Forum Urbain et l’Université de Bordeaux.

L’usage des images dans la recherche : objets ou outils ?

mercredi 11 octobre 2017 | 14h | amphi 2, ensapBx

   

L’image est omniprésente dans les métiers de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage mais savez-vous pourquoi et comment l’employer ? Est-elle un outil, un objet, un symbole, a-t-elle un sens pour vous ?  Une image vaut-elle mille mots ? Quel lien entretient-elle avec le texte ?

Lors de ce séminaire, nous tenterons de comprendre comment l’image, et plus largement les méthodes visuelles, peuvent être utilisées dans un protocole d’enquête en sciences sociales. Les discussions s’appuieront sur des travaux qui mobilisent l’image pour interroger l’urbanisme, l’habitat, la justice spatiale et environnementale et les imaginaires de la mobilité.

L’état de l’utopie. Les nouvelles conditions de la ville comme projet social

vendredi 14 avril 2017 | 9h | salle 8 – BER, ensapBx

Si la pensée utopiste tend généralement à associer une société idéale à une forme urbaine spécifique, l’incidence de l’espace conçu sur l’ordre social est aujourd’hui plus que jamais incertaine. La ville est néanmoins perçue comme “unité de lieu” par l’action politique et les expériences alternatives qui y prennent place et cherchent à relever les défis sociétaux contemporains (liés notamment aux crises économique, de la démocratie représentative et de l’État nation).
C’est ce paradoxe d’une pensée utopiste attachée au lieu tout en se méfiant des plans d’ensemble, que traitera la journée d’étude “L’état des utopies”. Y seront explorées plusieurs démarches qui resituent le projet social de l’architecture dans les cadres-mêmes de la production de l’espace, posant ainsi une critique des modèles urbains en vigueur.

ensap Bordeaux | Centre Emile Durkheim